ZAATAR زَعْتَر

Si elle doit en avoir marre qu’on lui rappelle le Zaatar comme le fameux mélange d’épices orientales – remis au goût du jour par le chef Ottolenghi – elle nous pardonnera certainement car l’artiste n’a pas choisi son nom de scène par hasard.  Une enfance au Maroc, globe trotteuse et aventurière, elle combine ses influences avec les rythmes New Wave et EBM hérités de sa dernière ville d’adoption: Berlin. Zataar nous fait donc voyager entre l’Orient et l’occident, c’est aussi une artiste engagée avec son collectif « Laisse tomber les filles ».